08 Mai2020
 

C’est dans des circonstances bien particulières qu’a eu lieu ce matin à 11h30 la cérémonie en mémoire du 08 mai 1945.

Limitée pour cause de Covid-19 à cinq personnes, et donc non accessible aux Forestois, la cérémonie s’est tenue sous un soleil resplendissant mais dans une atmosphère bien triste.

Dépôt de gerbe devant le monument aux morts :

Lecture du message du Président de la République par M. Yvon Bescond :

(lire le texte du message plus bas)

Dépôt de gerbe sur la tombe de l’aviateur Sheridan :

Comme chaque année, une gerbe a également été déposée sur la tombe de l’aviateur britannique James Francis John SHERIDAN.

Message du Président de la République :

Ce 8 mai ne ressemble pas à un 8 mai. Il n’a pas le goût d’un jour de fête.

Aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous rassembler en nombre devant les monuments de nos villes, sur les places de nos villages, pour nous souvenir ensemble de notre histoire.
Malgré tout, la Nation se retrouve par la pensée et les mille liens que notre mémoire commune tisse entre chacun de nous, cette étoffe des peuples, que nous agitons en ce jour dans un hommage silencieux.

C’est dans l’intimité de nos foyers, en pavoisant nos balcons et nos fenêtres, que nous convoquons cette année le souvenir glorieux de ceux qui ont risqué leur vie pour vaincre le fléau du nazisme et reconquérir notre liberté.
C’était il y a 75 ans.
Notre continent refermait grâce à eux le chapitre le plus sombre de son histoire : cinq années d’horreur, de douleur, de terreur.

Pour notre pays, ce combat avait commencé dès septembre 1939.
Au printemps 1940, il y a 80 ans, la vague ennemie avait déferlé sur les frontières du Nord-Est et la digue de notre armée n’avait pas tenu.
Nos soldats pourtant s’étaient illustrés à de nombreuses reprises. Ceux de Montcornet, d’Abbeville, de Gembloux ou de Stone, les hommes de Narvik, les cadets de Saumur, l’armée des Alpes avaient défendu avec vigueur notre territoire et les couleurs de notre pays.
Ils sont « ceux de 40 ». Leur courage ne doit pas être oublié.
Dans le crépuscule de cette « étrange défaite », ils allumèrent des flambeaux. Leur éclat était un acte de foi et, au cœur de l’effondrement, il laissait poindre la promesse du 8 mai 1945.

Cette aube nouvelle fut ensuite conquise de haute lutte par le combat des armées françaises et des armées alliées, par les Français Libres qui jamais ne renoncèrent à se battre, par le dévouement et le sacrifice des Résistants de l’Intérieur, par chaque Française, chaque Français qui refusa l’abaissement de notre nation et le dévoiement de nos idéaux.
La grande alliance de ces courages permit au Général DE GAULLE d’asseoir la France à la table des vainqueurs.
La dignité maintenue, l’adversité surmontée, la liberté reconquise, le bonheur retrouvé : nous les devons à tous ces combattants, à tous ces Résistants.
A ces héros, la Nation exprime son indéfectible gratitude et sa reconnaissance éternelle.

Le 8 mai 1945, c’est une joie bouleversée qui s’empara des peuples. Les drapeaux ornaient les fenêtres mais tant d’hommes étaient morts, tant de vies étaient brisées, tant de villes étaient ruinées. A la liesse succéda la tristesse et la désolation. Avec le retour des Déportés, les peuples découvrirent bientôt la barbarie nazie dans toute son horreur…

Rien, plus jamais, ne fut comme avant.
La fragilité révélée de nos vies et de nos civilisations nous les rendit plus précieuses encore. Au bout de cette longue nuit qu’avait traversée le monde, il fallait que l’humanité relevât la tête. Elle venait de découvrir horrifiée qu’elle pouvait s’anéantir elle-même et il lui fallait désormais refaire le monde, de fond en comble, ou à tout le moins « empêcher que le monde ne se défasse », selon le mot de Camus.
Ce fut l’heure, en France, de l’union nationale pour fonder « les beaux jours » annoncés par le Conseil National de la Résistance et bientôt retrouvés.
L’heure, en Europe, de l’effort commun pour bâtir un continent pacifié et fraternel.
L’heure, dans le monde, de construire les Nations unies et le multilatéralisme.

Aujourd’hui, nous commémorons la Victoire de ce 8 mai 1945, bien sûr, mais aussi, mais surtout, la paix qui l’a suivie.
C’est elle, la plus grande Victoire du 8 mai. Notre plus beau triomphe.
Notre combat à tous, 75 ans plus tard.

Vive la République !
Vive la France !

Emmanuel Macron

10 Nov2018
 

Commémoration de l’armistice

du 11 novembre 1918

Le dimanche 11 novembre 2018 à 11 h 30, les élus, et les anciens combattants de LA FOREST-LANDERNEAU, SAINT DIVY et SAINT THONAN déposeront une gerbe au Monument aux Morts de la commune. Ils se rendront ensuite à la salle polyvalente de la Mairie où il sera effectué une remise de décorations.

À la fin de la cérémonie les cloches sonneront à toute volée comme lors de la signature de l’armistice.
Toute la population est invitée à participer nombreuse à cette cérémonie qui sera précédée par une messe, à 10h30, en l’église de LA FOREST.

15 Nov2015
 

La commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918 pour les communes de La Forest-Landerneau, Saint-Divy et Saint-Thonan avait lieu cette année à La Forest.

À noter, la présence d’un détachement de la Marine Nationale.

La Forest-Landerneau - Commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918

De Gauche à Droite : M. Marc Jézequel maire de Saint-Thonan, M. Michel Corre maire de Saint-Divy et M. Yvon Bescond maire de La Forest

La Forest-Landerneau - Commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918

La Forest-Landerneau – Commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918

Moment fort de cette cérémonie, pour le traditionnel dépôt de gerbe au monument aux Morts M. Bescond était assisté de deux jeunes Forestois et de deux jeunes Allemandes en séjour scolaire de longue durée à Landerneau et résidant sur notre commune.

La Forest-Landerneau - Commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918

La Forest-Landerneau – Commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918

La Forest-Landerneau - Commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918

La Forest-Landerneau – Commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918

Lecture de l’ensemble des noms de notre monument aux Morts a été faite par M. Claude Bail, représentant des Anciens Combattants.

La Forest-Landerneau - Monument aux Morts

La Forest-Landerneau – Monument aux Morts

Cette cérémonie solennelle était empreinte cette année d’une émotion particulière, quelques heures après les terribles attentats à Paris.

La Forest-Landerneau - Commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918

La Forest-Landerneau – Commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918

30 Mai2015
 

Ce samedi 30 mai 2015 à 11h00 avait lieu une triple inauguration :

  • la nouvelle pharmacie (ouverte depuis juin 2014 mais non encore officiellement inaugurée);
  • trois logements attenants construits en partenariat avec la Communauté de Communes du Pays de Landerneau-Daoulas (CCPLD);
  • la réfection du Carrefour du Château, du bas de la rue du Château et du dernier tronçon de RD233 qui restait à refaire.
5 août 2012 : Le Zapping

Avant (5 août 2012)

5 mai 2015 : la nouvelle pharmacie

Après (5 mai 2015)

Cette opération était particulièrement complexe :

  • la proximité du Château de Joyeuse Garde impliquait l’accord de l’Architecte des Bâtiments de France (ABF) tant pour la démolition de l’existant que pour la nouvelle construction;
  • les travaux impactant une départementale (RD233), l’aval du Conseil Général (Conseil Départemental depuis) était indipensable;
  • l’ancien bâtiment (« Zapping ») et certains réseaux enterrés contenaient de l’amiante;
  • une pharmacie n’est pas un commerce comme un autre. Des autorisations particulières sont nécessaires pour un transfert, ne serait-ce que de quelques centaines de mètres;
  • le carrefour du Château et la RD233 sont particulièrement fréquentés, il fallait pouvoir réaliser les travaux en perturbant le moins possible la circulation.

L’ancienne pharmacie était peu visible et surtout totalement inaccessible aux personnes à mobilité réduite :

25 janvier 2012 : l'ancienne pharmacie 25 janvier 2012 : l'ancienne pharmacie

Le nouveau bâtiment est accessible directement, dispose de plusieurs places de stationnement dont une réservée handicapés :

7 mai 2015 : nouveau bâtiment Pharmacie-Logements

Ce nouveau bâtiment est le fruit d’une opération mixte initiée par la Commune et réalisée ensuite en collaboration avec la Communauté de Communes du Pays de Landerneau-Daoulas (CCPLD). La pharmacie est propriété de la Commune, la CCPLD est propriétaire des trois logements attenants.

Inaugurations

Les autorités extérieures suivantes étaient présentes pour ces inaugurations :

  • M. Bernard Guérin, sous-préfet du Finistère
  • Mme Chantal Guittet, députée
  • M. Didier Le Gac, vice-Président du Conseil Départemental
  • M. Patrick Leclerc, Président de la CCPLD

Inauguration du bâtiment « Pharmacie – Logements » :

30 mai 2015 : inauguration Pharmacie - Logements

Inauguration « Carrefour du Château, rue du Château, RD233. » :

30 mai 2015 : inauguration Carrefour du Château - RD233

Discours en mairie :

30 mai 2015 : discours

De gauche à droite : M. Bernard Guérin, Mme Chantal Guittet, M. Didier Le Gac, M. Patrick Leclerc et Yvon Bescond Maire de La Forest-Landerneau

Était également invitée Madame Thérèse Guével et ses enfants et petits-enfants.
Mme Guével et son mari Roger ont tenu le bar-restaurant-épicerie situé à l’emplacement de la nouvelle pharmacie durant 40 ans, de 1950 à 1990.

30 mai 2015 : Mme Guével et ses enfants et petits-enfants

Diaporama des travaux (patienter le temps de chargements des photos) :

08 Mai2015
 

Anniversaire de la Victoire de 1945Ce 8 mai 2015 les Forestois étaient invités à participer à la 70ème cérémonie d’anniversaire de la Victoire de 1945.

Rendez-vous était donné à 11h00 devant le monument aux Morts

La Forest-Landerneau, 8 mai 2015 : 70ème anniversaire de la Victoire de 1945

La Forest-Landerneau, 8 mai 2015 : 70ème anniversaire de la Victoire de 1945

La Forest-Landerneau, 8 mai 2015 : 70ème anniversaire de la Victoire de 1945

Comme il est de coutume, un hommage particulier fut rendu sur la tombe de l’aviateur anglais J.F.J. SHERIDAN.

8 mai 2015 : hommage à J.F.J. SHERIDAN

Cette cérémonie, présidée par M. Yvon BESCOND, Maire de la Forest, était réglée par M. Yves RIVOALLAND, Conseiller municipal.
M. Claude BAIL, Président des anciens combattants et M. Yves LOAËC, Maire honoraire de La Forest les assistaient.
À l’issue de la cérémonie, M. BAIL a tenu à rendre hommage, en sa présence, à Yves YVINEC son prédécesseur en tant que Président des anciens combattants pour son dévouement à ce poste.