07 Mar2018
 

Frelon asiatique : nid primaire à J2En cette fin d’hiver, les frelons asiatiques ne sont pas encore sorti de leur torpeur, si ce n’est quelques téméraires osant affronter les derniers froids.

Les futures reines, aussi appelées fondatrices, vont bientôt entreprendre la construction de nouvelles colonies.

À partir du mois de mars, chaque fondatrice ayant survécu à la période hivernale commence seule la construction de son nid dans un lieu protégé : abri de jardin, auvent, carport, encadrement de fenêtre ou de porte, avancée de toit, grange, cache moineaux…

En début de saison, ce nid de taille réduite (quelques centimètres de diamètre) ne contient que quelques alvéoles dans lesquelles la fondatrice dépose ses œufs.

La fondatrice est seule pendant une trentaine de jours, jusqu’à l’apparition des premières ouvrières.

L’élimination du nid est donc facile à condition de s’assurer que la fondatrice soit bien dans son nid au moment de l’intervention.
Cette intervention peut se faire par des méthodes mécaniques (écrasement du nid et de sa fondatrice, aspiration) ou chimiquement.

Une intervention nocturne est donc conseillée pour s’assurer de la présence de la fondatrice.

Détruire un nid primaire en l’absence de sa fondatrice n’a aucun effet : elle aura tôt fait d’en construire un nouveau à quelque distance…

  • Le nid primaire sera éventuellement quitté pendant l’été si l’emplacement ne convient plus et ce quand le nombre d’ouvrières sera suffisant.
  • Cette migration sera suivie du développement du nid définitif qui contiendra jusqu’à 2000 insectes.
  • Ce nid définitif est souvent situé en hauteur ce qui rend les interventions de destructions difficiles et coûteuses.

Soyez donc vigilant dès le mois de mars pour une détection la plus précoce possible des nids.

  1. La page concernant le frelon asiatique.
  2. La page à propos du piégeage et la fabrication d’un piège à frelons asiatiques.
14 Mar2017
 

Les bons plans pour réduire sa facture d’eau et d’énergie

Réunion d’information le jeudi 30 mars à 17h
Communauté de communes du pays de Landerneau-Daoulas

Maison des services publics – 59, rue de Brest à Landerneau

Ener’gence, l’agence Energie-Climat du Pays de Brest, en
partenariat avec la Communauté de communes du pays de
Landerneau Daoulas
, organise une réunion d’information gratuite
et sans inscription le jeudi 30 mars à 17h
.

Objectif : présenter les bons plans pour réduire facilement ses dépenses en énergie.


29 Sep2016
 

Cet après-midi, les enfants des deux écoles se sont rassemblés pour nettoyer les abords de l’Elorn, à la grève de la gare.

Leur ouvrage terminé dans la bonne humeur et sous un ciel clément, ils ont pris un goûter bien mérité, offert par la municipalité.

24 Sep2016
 

Lundi 26 septembre 2016 à 13h00, le Conseil départemental du Finistère organise, à la Maison des services publics de Landerneau, un Café environnement.

Le thème : Les phytosanitaires, quelles alternatives ?

26 septembre 2016 : Programme Café environnement

(Cliquer sur l’image pour télécharger le document)

Maison des services publics, 59 rue de Brest à Landerneau.

Entrée libre et gratuite.

18 Juil2016
 

Le 11 juillet dernier, le laboratoire LABOCEA a procédé à une analyse des eaux de baignade Grève du Château et Grève de la Gare.

La Forest-Landerneau : Grève du Château

La Forest-Landerneau : Grève du Château

Le 11 juillet, la pleine mer avait lieu à 10h32 (coefficient 54).

Grève du Château Grève de la Gare Limite de Qualité
Heure du prélèvement 10h25 10h36
Coloration Normal Normal
Matières flottantes Absence Absence
Tensio actifs Absence Absence
Mousses (algues) Absence Absence
Huiles minérales Absence Absence
Algues vertes Absence Absence
Phénol (odeur) Absence Absence
Animaux Absence Absence
Déchets dans l’eau Absence Absence
Déchets plage Absence Absence
Entretien plage Présence Présence
Entérocoques intestinaux 45 15 200
Escherichia coli 45 15 500


23 Mai2015
 

Le 21 juin 2014 un premier nettoyage du château de Joyeuse Garde était effectué par une douzaine d’élus et conjoints.

Un certain nombre de Forestois ayant suggéré que l’on fasse appel à toutes les personnes de bonne volonté, une nouvelle séance de débroussaillage était prévue pour ce jour.

Appel fut donc lancé via le Keleier de mai, le site internet, ainsi que les journaux « Le Télégramme » et « Ouest-France » que nous remercions pour leur collaboration.

En onze mois les hautes herbes avaient eu le temps d’envahir à nouveau les pièces nettoyées l’an dernier.
Mais pas les ronces.
Il fut donc plus facile de progresser cette fois-ci.
Du coup, pendant que certains regagnaient les mètres carrés perdus d’autres s’attaquaient au roncier impénétrable.

23 mai 2015, débroussaillage de Joyeuse Garde

Et quelle satisfaction lorsque, de ce qui ne semble être qu’un rempart d’épines, émergent enfin des restes de murets ou, comme ici, les escaliers menant aux anciennes tours nord.

23 mai 2015, débroussaillage de Joyeuse Garde 23 mai 2015, débroussaillage de Joyeuse Garde 23 mai 2015, débroussaillage de Joyeuse Garde

Un GRAND MERCI à toutes et à tous pour votre participation.
Ceci n’est que le tout début d’une longue bataille pour reprendre en main la totalité de ce site historique.

Remarques :

  • si l’action des débroussailleuses parait être la plus « spectaculaire », le résultat ne serait rien sans le travail de toutes celles et de tous ceux qui ont ratissé et évacué les végétaux ou se sont attaqués au lierre, arbustes et autres plantes s’incrustant entre les pierres…
  • que celles et ceux qui pourraient être intéressés pour une prochaine fois se rassurent : nulle obligation de rester la journée entière ou de posséder des engins sophistiqués. Brouettes, râteaux, fourches, coupe-branches, … sont extrêmement utiles. Seuls volonté, engagement et bonne humeur sont indispensables…